Sorry, your version of Internet Explorer is too old to view SurfersVillage.com properly.

Why not try Chrome instead.

Villages:

Huscenot : « Le Mexique m’a redonné confiance ! »

Maxime Huscenot © Sisco

Team Updates

Maxime Huscenot : « Le Mexique m’a redonné confiance ! »

Surfersvillage Global Surf News, 26 June, 2013 : - - Forcément déçu après le Mexique où il espérait atteindre les phases finales (17e place), Maxime Huscenot revient sur sa campagne centraméricaine où il réalise le meilleur résultat français. Avec un goût d’inachevé car, pour avoir retrouvé son surf et confiance en lui, le Réunionnais espérait bien aller plus loin. 74e au classement mondial, il se concentre désormais sur le Prime de Ballito, en Afrique du Sud, qui arrive très vite (1-7 juillet).

Comment expliques-tu être passé au travers dans ta série après avoir si bien surfé les tours d’avants?
Les vagues dans cette série étaient totalement différentes des autres vagues que j’ai surfées dans la compétition. Il n’y avait plus vraiment de parois pour que je puisse exprimer un surf puissant. J’ai dû attendre au pic des vagues de série; elles ne sont jamais venues ; les autres surfeurs ont tout de suite mis en place un surf aérien frontside pour trouver une solution. J’ai moi même fait un gros aerial backside qui n’a pas été comptabilisé malgré l’enthousiasme des commentateurs et du public qui m’a félicité à ma sortie de l’eau.
 
Cette série était pourtant à ta portée, surtout l’Espagnol. On suppose que tu dois être déçu ?
C’était une série très ouverte.  A trois dans l’eau, on pense que ça va être plus facile mais c’est au final beaucoup plus stressant. Toutes les séries sont accessibles quel que soit l’adversaire dès lors que l’on adopte la bonne stratégie. Oui, je suis forcément déçu.
 
Après deux premiers tours parfaitement maîtrisés, t’étais-tu fixé un objectif sur cette compétition : Quarts ? Demis ? Finale ?
Je finis 17e sur 144 surfeurs engagés. Même si j’espérais aller plus loin, c’est loin d’être un mauvais résultat, mais j’aurai préféré disputer l’une des phases finales.
 
Il n’empêche que tu dois être heureux de ton surf, surtout au round 3 avec deux gros scores. Ce qui veut dire que tu ne l’as pas "perdu" et que tu es capable de sortir de gros scores au besoin…
Je suis très content de mon surf et de la gestion de mes premiers tours. Ma planche marchait bien et j’étais toujours sur les meilleures vagues. C’est ce qui me manquait avant pour pouvoir surfer et scorer et je suis content que cela revienne. J’aime la façon dont je surfe avec mes nouvelles planches et je suis content de voir que cela plait aux juges.
 
Au final, le Mexique est-il une opération « blanche » en terme de points ou les 625 pts te serviront-ils au classement général ?
Round of 24 sur un 6 stars avec 144 surfeurs engagés : ce n’est pas un mauvais résultat de partir du Mexique avec 625 pts. C’est toujours mieux que de perdre au premier tour avec 0 points et 0 $. J’étais le dernier français en course et j’ai fait de mon mieux pour représenter la France. J’ai eu beaucoup de soutien et c’était formidable. Je remercie tout le monde et j’espère que vous me soutiendrez autant dans la prochaine étape.
 
Justement, tu vas désormais foncer vers l’Afrique du Sud et le Prime de Ballito, à Durban (1er au 7 juillet). Généralement, ce pays te réussit plutôt bien. Après deux contre-performances sur les deux premiers Primes de la saison (Australie et Brésil), il va falloir un résultat pour remonter au classement !
J’adore l’Afrique du Sud. C’est un pays magnifique et les vagues sont sublimes. Il faut être très prudent dans l’eau mais la droite de Jeffrey’s Bay est ma préférée. Ballito était mon meilleur résultat il y a deux ans et la vague est cool. Si c’est off-shore, il peut y avoir des tubes incroyables à prendre. Il y a deux ans, c’était le rêve. J’espère que ce sera la même chose cette année.
 
Ta 17e place au Mexique te met-elle en confiance avant Ballito pour les raisons invoquées plus avant (qualité du surf, gros scores) ?
Oui, je me sens bien sur mes appuis et j’ai eu de bons scores qui me redonnent confiance. Malgré cet « air » non jugé, je garde un bon souvenir du Mexique. J’ai l’impression que cela m’a bien échauffé pour les compétitions à venir. J’espère bien atteindre les phases finales à Ballito cette fois-ci.

www.quiksilver.com

Source: Stephane Sisco
 
Tags: Maxime Huscenot, Quiksilver, DC Shoes

Team: Surfersvillage

Viewed: 
Weight: 
0
 
 

Latest photos